Accueil>Vie Pratique>Société>Que risquent nos ados sur le net ?
Société

Que risquent nos ados sur le net ?

Tous les parents d’ados vous le diront, internet est le nouveau terrain de jeux de nos enfants qui y passent en moyenne 2 à 3 h par jour.

Mais qu’y font-ils et quels en sont les pièges à éviter ?

Tout d’abord voyons les sites préférés des ados.

Ce sont principalement Facebook où l’on rejoint les membres de sa « tribu » ou Skyrock qui avec plus de 28 millions de blogs est le leader incontesté en la matière puis bien sûr msn où l’on peut tchater en toute liberté…..

Bien sur les ados ont toujours aimé retrouvé leurs copains et si, fut une époque, on téléphonait en cachette à ses « potes » aujourd’hui l’écran d’ordinateur et la webcam lui ont volé la vedette et les blogs font office de nouveaux journaux intimes. Et si l’adolescence est la période où l’on se pose de grandes questions sur le corps, la sexualité, le regard des autres, le net peut renfermer bien des pièges pour ces jeunes gens là mal dans leur peau.

Mais quels sont les pièges ?

De nouvelles modes viennent piéger nos enfants comme la mode des concours de « dedipix » (mélange de dédicace et de picture) qui a un fonctionnement bien pervers. En effet il propose à un ado (bien souvent une fille) d’écrire une dédicace à quelqu’un sur une partie de son corps et de se prendre en photo. En échange le destinataire lui promet un nombre plus ou moins importants de commentaires sur son blog et lorsque l’on sait que bien souvent le nombre de commentaires est un signe de notoriété et que mieux il sera classé dans les « top » des blogs, cela laisse imaginer les dérives !!

Nous vivons une époque où les jeunes mesurent leur popularité aux nombre d’amis sur Facebook ou de contacts sur Snapchat………

Mais si le net devient une sorte de confessionnal où l’on raconte sa vie, où les jeunes se mettent en scène ils oublient que ce confessionnal est à présent à taille mondiale et que ce qui est mis sur le net ne leur appartient plus.

Se croyant bien à l’abri chez eux, derrière leur écran ils n’hésitent plus à se déshabiller et à s’exhiber sur la toile, attirés par ce frisson d’interdit et agissent sous l’influence de soi disant « amis » virtuels qui ne leur veulent pas que du bien.

En effet c’est là que se cache bien souvent les pédophiles avec une certaine habileté pour récolter des informations sur les jeunes à travers leurs blogs. Ils ne leur restent plus qu’à instaurer un climat de confiance en faisant par exemple de fausses confidences et de soumettre l’idée de dialogues plus privés en passant directement sur msn.

Selon un sondage d’e-Enfance, 29% des 13-18 ans ont reçu des propositions sexuelles et un sur deux a décroché un rendez-vous avec un inconnu et le nombre de fugues via internet est passé de 4% en 2015 à 8,3 % en 2016. Mais la pédophilie n’est pas le seul danger car les ados sont avant tout victimes d’eux-mêmes car il y a une véritable poussé de la prostitution virtuelles avec des ados qui se masturbent devant leur webcam en échange de cadeaux offerts par de sombres pervers (téléphones portables, consoles de jeux, bijoux….).

On trouve ce genre de personnages pervers principalement sur les chats et même si les sites pour adolescents assurent faire régulièrement « le ménage » rien ne remplace la vigilance parentale !

Prendre du temps pour discuter avec son ado, souligner ce qui est bien ou mal, être disponible reste encore le meilleur écran à ces dérives pour que nos ados en mal d’affection ne soit pas tenter de trouver sur le net ce qu’ils ne trouvent pas à la maison….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *