Accueil>Loisirs>Evenèments & Fêtes>Mardi Gras, ce que vous n’auriez jamais su sans cet article
Evenèments & Fêtes

Mardi Gras, ce que vous n’auriez jamais su sans cet article

Pourtant, en savoir un peu plus sur les fêtes, et sur Mardi Gras, permet d’en connaitre un rayon sur sa propre culture.

Même si vous n’êtes pas croyant ou pratiquant, le christianisme continu de nos jours à façonner de larges aspects de la vie sociale occidentale, et la plupart des fêtes sont des fêtes religieuses. Vous voyez, c’est grâce à la religion que vous avez des jours fériés supplémentaires durant l’année. Et Mardi Gras n’est pas en reste.

Chez les anglo-saxons, nous parlons de Shrove Tuesday

Ce qu’il y a d’excellent avec les fêtes, c’est que c’est l’occasion de ne pas aller au travail. Et rien que pour ça les gens ne cherchent pas à en savoir plus sur l’origine du jour férié.

 Même si vous n’êtes pas croyant ou pratiquant, le christianisme continu de nos jours à façonner de larges aspects de la vie sociale occidentale, et la plupart des fêtes sont des fêtes religieuses. Vous voyez, c’est grâce à la religion que vous avez des jours fériés supplémentaires durant l’année. Et Mardi Gras n’est pas en reste.

Nous connaissons Mardi gras comme étant un jour de festivités et de carnaval. Les enfants sillonnent les rues en quête de bonbons et de pièces de monnaie. Les cuisines laissent échapper de délicieuses odeurs qui feraient perdre leurs moyens aux plus soucieuses de leur silhouette. Pourtant Mardi Gras c’est plus que cela.

Mardi Gras d’où ca vient?

Mardi Gras marque la fin de la semaine des sept jours gras, appelée avant, les 7 jours charnels, il arrive systématiquement 47 jours avant pâques. La fête est suivie le Mercredi des cendres et le carême. En réalité Mardi gras est là pour permettre aux croyants de se défouler et de se laisser aller à leurs envies avant l’arrivée du Carême, qui est synonyme de jeûne et de privation. Mardi Gras est donc un peu comme un enterrement de vie de garçon pour un futur marié.

Mardi gras se fête toujours un mardi, mais ce mardi ne revient pas toujours à la même date. La date de cette fête est mobile sur une fourchette allant du 3 février et le 9 mars. D’ailleurs le Dimanche et le Lundi qui précèdent la fête sont aussi appelés Dimanche et Lundi Gras.

L’évènement marquant de cette fête est sans nul doute son carnaval, qui se fête d’ailleurs comme il se doit dans la ville de Dunkerque, ou les festivités s’étendent sur 3 jours. La journée est consacrée au défilé de chars suivis par les participants au carnaval, qui ne manquent pas de chanter et danser dans leurs déguisements plus originaux les uns que les autres. Le soir place aux bals, dans les coins sympas de la ville et dans les restaurants les plus en vue. Climat mis à part le carnaval de Dunkerque n’a rien à envier à celui de Rio de Janeiro.

Mardi Gras dans le monde

Angleterre

Bien que la fête soit la même pour tous les chrétiens, elle se fête différemment selon les cultures. Chez les anglo-saxons, nous parlons de Shrove Tuesday, le Mardi de l’absolution. La fête peut également être désignée sous le nom de Pancake Tuesday, et pour cause, dans les églises sont servis petits déjeuners et pâtisseries gratuitement durant cette fête. Les églises en profitent d’ailleurs pour lancer des actions caritatives. Les crêpes ou Pancakes sont souvent dégustés avec du sirop d’érable.

Finlande

En Finlande la fête est appelée Laskiainen, les festivités sont les mêmes qu’ailleurs, à base de carnavals déguisements et sorties en famille.La fête est souvent associée au Shrove Tuesday anglo-saxon.
Russie

Chez les russes, l’équivalent de mardi gras est Maslenitsa, ou la semaine des crêpes. Il s’agit de la même fête chrétienne, mais revisitée par la culture slave.

Suisse

Nous pouvons encore retrouver dans certains villages suisses reculés, une curieuse tradition très mal connue du grand public. Lors du mardi gras les enfants se déguisent en soldats et marchent au pas à travers les rues des villages en quête de bonbons et de pièces de monnaie. Une véritable petite armée. Cette tradition est surtout pratiquée dans les villages du canton de Fribourg. L’origine de la tradition tourmente toujours les historiens, mais certains avancent que cela pourrait avoir un rapport avec les guerres Napoléoniennes.

Les différences sont légères selon les villages.

Dans certains d’entre eux, les enfants défilent en képi et sans armes. Tandis que dans d’autres les enfants portent des fusils en bois. Mais dans tous les villages seul les garçons peuvent défiler.

Pourquoi les crêpes

Si nous ne savons pas pourquoi les petits suisses défilent en armes, nous avons en revanche une explication qui fait consensus au sujet des crêpes. Mardi gras tombe en réalité à la sortie de l’hiver. Les paysans entamaient leurs dernières réserves constituées pour l’hiver, principalement composées de beurre de farine et de sucre, faciles à stocker. Et le beurre, la farine et le sucre sont les incontournables pour préparer de délicieuses crêpes. Mais les crêpes ne sont pas la seule gourmandise qui abonde le jour de Mardi Gras, les gaufres ont également une place de choix sur les tables.

D’ailleurs voici une recette de gaufres qui rendront ce jour certainement inoubliable pour ceux et celles qui auront la chance d’y goutter. Elle nous vient du très réputé chef Cyril Lignac, spécialiste des pâtisseries et viennoiseries.

  • 100 g de beurre fondu (50 g sont suffisants d’après les commentaires)
  • 250 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique (10 g)
  • 40 g de sucre
  • 2 oeufs
  • 50 cl de lait
  • 1 pincée de sel

Préparation

  1. Commençons tout d’abord par mélanger la farine, la levure ainsi que le sucre.
  2. Il s’agira par la suite d’incorporer les œufs battus au mélange initial et de veiller à bien mélanger le tout.
  3. En versant doucement le lait, vous veillez à garder le mélange en mouvement à l’aide d’un fouet, afin d’éviter les grumeaux.
  4. Ajoutez ensuite le beurre fondu ainsi qu’une pincée de sel et continuez à mélanger.
  5. Il vous suffira ensuite de presser les gaufres dans un gaufrier pendant 3 à 5 minutes.
  6. Il est d’ailleurs conseillé de laisser reposer la pâte à gaufres 1 heure dans le réfrigérateur avant de cuire les gaufres.
  7. Et enfin servir les gaufres avec du sirop d’érable, du miel, du nutella®, de la confiture, du sucre, ou la succulente sauce « caramel au beurre salé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *