Accueil>Loisirs>Evenèments & Fêtes>L’incroyable vérité sur la Chandeleur
Evenèments & Fêtes Loisirs

L’incroyable vérité sur la Chandeleur

Les lupercales étaient une fête de purification

Une fête qui passe souvent inaperçue et qui pourtant représente une excellente occasion de se retrouver, est la chandeleur. Pour ceux qui connaissent, ils savent pertinemment que cette occasion est réservée aux gourmands amateurs de crêpes en tous genre.

Mais connaissez-vous les origines profondes de cette fête?

Contrairement à la plupart des fêtes que l’on retrouve en occident, la chandeleur n’est pas à l’origine une fête chrétienne. A la base, la chandeleur était une fête païenne et latine. Elle est aussi appelée fête des chandelles. Ce n’est que par la suite qu’elle fut intégrée par le christianisme. Ou elle fut assimilée à la présentation du Christ au Temple.

Origines

Les Romains fêtaient déjà les Lupercales aux alentours du 15 Février. Ces fêtes se déroulaient dans une grotte au pied du mont Palatin l’une des 7 collines de Rome. Les luperques, prêtres de la Rome antique, se rassemblaient dans cette grotte pour glorifier Faunus, le dieu des troupeaux qui les protégeait des attaques des loups. D’où le terme de Lupercus dans lequel nous retrouvons la racine Lupus, qui signifie loup en latin.

Les lupercales étaient une fête de purification. Lors de laquelle les luperques, sacrifiaient un bouc au dieu Faunus, afin qu’il protège les troupeaux de moutons lorsque ceux-ci étaient dans les pâturages. Ce n’est qu’en 494, que le pape Gélase Ier, fit interdire ces fêtes qu’il considérait comme blasphématoire envers la foi chrétienne. Il les remplaça par une fête glorifiant St Valentin, protecteur des couples et des amoureux.

Assimilation par la religion chrétienne

Bien qu’a l’origine ces fêtes en question n’avaient aucun rapport avec la foi chrétienne, elles furent assimilées. Certainement pour aider à la diffusion du christianisme encore minoritaire à cette époque, sans troubler les habitudes festives des populations cibles. C’est ainsi que petit à petit, la chandeleur remplace les fêtes locales qui tombaient à la même période de l’année.

Cependant ce serait une erreur de croire que la chandeleur est la fête de la présentation du Christ au Temple. Cet évènement dispose de sa propre fête, La Sainte Rencontre, également célébrée le 2 Février. Cependant, étant une fête peu célébrée à travers l’empire, elle fut progressivement remplacée par la Purification de la vierge Marie. Dans la même logique que la symbolique de purification des Lupecales fêtées par les romains. D’ailleurs le nom du deuxième mois de l’année, Février, vient du verbe Latin februare qui signifie Purifier.

A nous les crêpes

Mais la chandeleur est plus connue pour ses festivités. Bien que l’on puisse manger des crêpes tout au long de l’année, ce jour est l’occasion d’en faire une overdose. Crêpes sucrées ou salées tout est permis. Ce serait le Pape Gélase 1er qui transforma cette fête en fête religieuse. Les croyants défilaient avec des bougies et des chandelles durant les festivités. Et pour récompenser leur dévouement il prépara une galette qu’il leur offrit.

De là serait partie la tradition des crêpes.

Nous vous proposons ici une délicieuse recette de crêpes.

Pour cela vous aurez besoin de:

  • 1 cuillère à soupe de rhum (5 cl)
  • 250 g de farine
  • 4 oeufs
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1/2 l de lait
  • 1 pincée de sel
  • 50 g de beurre

Il vous faudra mettre la farine et les œufs dans un saladier. Puis en ajoutant petit à petit du lait vous mélangez délicatement.

Vous ajouterez en fin de mélange le sel , le rhum ainsi que le sucre vanillé.

Vous allez obtenir une pâte à crêpe que vous laisserez reposer plus ou moins une heure. Pendant ce temps mettez une poêle sur le feu puis ajoutez y une noisette de beurre pour graisser la poêle.

Versez une louche de pâte à crêpe sur la poêle puis laissez cuire deux minutes par face. et voilà vous sortirez de délicieuses crêpes.. Veillez tout de même à prévoir une garniture qui mérite le détours. Dans une crêpe tout est une question de garniture, un peu comme les spaghettis ou tout est une question de sauce.

Bon appétit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *